CPEV: what’s in a name?

Il n’est pas toujours facile de sélectionner la campagne vidéo la plus efficace dans l’offre d’inventaire gigantesque. Doit-on opter pour la quantité ou la qualité ou, mieux encore, pour une combinaison des deux ? Une chose est sûre : pour les campagnes directes, vous êtes assuré d’obtenir le Cost Per Efficient View le plus bas chez Mediahuis Connect. 

En tant qu’agence média indépendante, Space a développé – à l’intention expresse des annonceurs vidéo égarés – une nouvelle currency grâce à laquelle comparer les vues vidéo devient un jeu d’enfant : CPEV ou Cost per Efficient View.

Le point de départ du calcul du Cost per Efficient View est le coût pour mille (CPM) net. Ce CPM net est ensuite pondéré graduellement sur 6 variables : completion rate, viewability, targeting, ‘human’ rate, campaign management et quality uplift.

Vous découvrirez comment est calculé le CPEV dans le whitepaper de Space.  

L’étude reprend tant des éditeurs vidéo nationaux qu’internationaux. Et qu’est-ce qui ressort ? Chez une série d’acteurs qui pour leur offre vidéo appliquent un CPM bas, le Cost Per ‘Efficient’ View réel est jusqu’à 10 fois supérieur dans certains cas. 

Bonne nouvelle ! Au sein du public cible des 18+, vous êtes assuré, pour les campagnes directes, d’obtenir le CPEV le plus bas chez Mediahuis Connect.